3 valorisations

btn_visiteSite

rssmail


Valorisation Matière

 

recyclageA l’aide de procédés mécaniques, magnétiques et à courant de Foucault, les différents métaux (poêle, canette, boîte de conserves) sont extraits de la matière valorisable.


Les métaux ainsi séparés (aluminium, cuivre, fer, inox, etc.) sont ensuite revendus pour être recyclés. 

 

 

 

 

Valorisation énergétique

 

four TERREAL

 

Le bio-méthane produit par ECOCEA, compatible et interchangeable avec le gaz naturel, est injecté dans le réseau de transport de GRTgaz. 

 

Le bio-méthane injecté est consommé en intégralité par un client industriel voisin (TERREAL, fabricant de tuiles), qui peut bénéficier de certificats d’origine du bio-méthane et ainsi réduire l’impact environnemental de son activité industrielle.

C'est une première en France.

 

 

Valorisation organique

 

Photo compost

Les déchets organiques issus des ordures ménagères (déchets de cuisine) ou d’activités (jardinage, espaces verts) sont compostables.

Grâce à l’action conjuguée de l’humidité, de l’oxygène et de micro-organismes (bactéries et champignons microscopiques), les déchets fermentent et se décomposent. Ils sont ensuite passés dans un crible, ce qui permet d’obtenir un produit similaire à une terre fine et riche en éléments organiques : le compost.

COMPOCEA est un compost de qualité qui répond aux critères de la norme NF U 44051. Ce produit stabilisé et hygiénisé est réutilisable en l’état en agriculture et en jardinage. La qualité du compost est donc un élément clé qui conditionne la pérennité et le développement de la filière de compostage. Le projet bénéficie par ailleurs d’un contexte privilégié : implanté dans une région à forte activité agricole, le compost produit par ECOCEA pourra être utilisé sur des parcelles de grandes cultures locales.

L’enjeu est important car le compostage constitue un mode intéressant de valorisation des déchets organiques qui s’inscrit parfaitement dans les objectifs du Grenelle Environnement de réduire de 15% les quantités de déchets partant à l’incinération ou au stockage et de porter le taux de recyclage matière et organique des déchets ménagers et assimilés à 45% en 2015.